Strings for Two

Un duo explorant toutes les possibilités du fabuleux héritage ancré le long du Mississipi au cours du siècle dernier.

Sébastien Troendlé, pianiste reconnu comme étant « un évènement à lui seul ! »

Guy Roël, véritable rythm machine. « Le Blues, il le joue avec ses tripes et ses guitares. »

Cette association de malfaiteurs revisite Ragtime, Boogie-Woogie, Blues rural et urbain, affinés par une longue complicité et un groove à toute épreuve ! Leur répertoire fait référence à Charles Brown, Leroy Carr, Nina Simone, Big Joe Turner, Taj Mahal, T Bone Walker…et bien d’autres.

Guy Roël : guitares, chant, perçussions
Artisan du Blues

Le bluesman Guy Roël est un véritable groupe à lui tout seul : guitare à la main et percussions aux pieds, il nous invite de sa voix rocailleuse dans son univers du blues du Delta. Sa carrière commence dans les années 60 en Alsace puis dès 70 à Stockholm en tant que bassiste rock’n’roll et funk, à coup de virées en pleine toundra suédoise, à accompagner les vedettes du coin ou de passage, Eric Bibb ou un certain inconnu en 72 : Bob Marley. Dans les année 80, à l’aube des machines et des sons électroniques, Guy remet le cap vers la musique coup de cœur de son enfance : « Le Bon Vieux Blues…. » Il est impossible de préciser les nombreux dancings, bars, galas, casinos, cabarets, foyers, bateaux, hôtels, plages, ONG, gîtes, centres pénitentiaires, églises, écoles… de Norvège, Suède, Finlande, Danemark, Autriche, Pays-Bas, Allemagne, Suisse, Italie, Espagne, Maroc, Mozambique où il s’est produit…

Strings for Two