Album solo Mes Têtes

15,00

Juan-José Mosalini a été le parrain officiel, lors de la soirée de lancement de l’album «mes têtes» le 20 juin 2003, où il a présenté Sébastien Troendlé.

«Je tiens dans mes mains un objet, si simple, que l’on voit tous les jours, partout, mais qui est porteur de rêves. Je tiens donc à en signaler l’importance pour quelqu’un qui commence avec un cd: une heure approximative de musique, chargée de quelque chose qui va petit à petit développer un chemin. Parce qu’il est jeune, il a toute une démarche à faire. En Argentine il y a un écrivain, Roberto Arlt, qui a dit grosso modo la chose suivante: le futur est à nous par conséquences de travail (c’est assez difficile à traduire). C’est-à-dire qu’il n’y a pas trop de secrets, pour chacun de nous, dans son domaine respectif, il y a l’amour, les connaissances de base à acquérir, mais avant tout un travail quotidien à faire. Avec ce que j’ai écouté et en faisant connaissance avec Sébastien Troendlé, je sais qu’il a un futur plus que riche. Je lui souhaite une longue vie dans la musique».
Juan José Mosalini

 

Les titres :

Premier. L’aventure commence. Un piano, les doigts cherchent une suite de notes très personnelle, une idée, une mélodie, une chanson. Le début.

Laetitia, ma vision. Un exercice de composition, un devoir, un plaisir, une remarque encourageante. Hasard, talent, on va voir… Plaisir du public, satisfaction, on va les garder.

B.O. d’un rêve. Un petit riff, un son que j’aime, une bande son: celle d’un rêve. Moine. Que j’aime ce pianiste, il a ce son unique, cette ambiance que je recherche toujours.

Oblivion. Une rencontre, un tango, une suite d’accords et de notes très proches de mon univers.

P’tite souris. Elle court, elle court, …

Knuf. Emmoc nos mon euqidni’l, snad nu elyts sèrt lennosrep.

Sans tête. L’a-t-on coupée, qu’en a-t-on fait. Guillotine improvisée.

Le point commun entre ces compositions, est la recherche constante d’une ambiance, d’un son. Le style n’est pas ce qui caractérise «mes têtes», c’est le corps, la tête et les têtes réunis. La direction empruntée serait celle du jazz, par son coté musique improvisée et ses couleurs. D’ailleurs dès que l’on sort de l’improvisation, on en revient au thème : «back to the head», comme diraient les jazzeux. Les thèmes ? Romantiques, joyeux, poétiques et pleins de «swing». Écoutez et plongez vous, accords perdus, dans ma têtes et mes têtes.

Merci à la musique et ses notes…

Catégorie :

Partage

Informations complémentaires

Poids 106 g
Dimensions 1.1 × 14 × 12 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Album solo Mes Têtes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *